Douches de sécurité et douches oculaires

Tout endroit présentant un risque de contact avec des produits dangereux doit être équipé de douches oculaires et/ou de douches d'urgence. Ces substances dangereuses peuvent être des acides ou des bases, mais aussi des produits liquides agressifs, toxiques, nocifs, etc.

Des substances solides (poussières, poudres, etc.) peuvent également s’avérer dangereuses. Même en petites quantités, ces produits peuvent occasionner des lésions graves aux yeux et/ou à la peau. Dans tous les cas, il est conseillé de rincer abondamment à l’eau la peau ou les yeux affectés, de manière à éviter ou à limiter tout traumatisme.

Les douches de sécurité et rince-yeux sont fréquemment utilisés dans différents secteurs.

  • Cuisines, cuisines de collectivité, aciéries, fonderies, etc. Des endroits exposés aux risques de brûlures.
  • Industrie chimique, industries transformatrices, laboratoires, etc. Des endroits exposés aux risques de brûlures chimiques.
  • Toute industrie ayant recours à des substances chimiques : l’industrie du papier (blanchiment), textile, traitement de surface (solution de décapage ou de dégraissage), blanchisseries, etc.
  • Industrie du bois, industrie du béton, teintureries, agroalimentaire, etc. : poussières, poudres, etc.

Conseils et législation

Où doit se situer la douche de sécurité ?

  • A 10 secondes ou maximum 30 mètres de la zone à risque
  • A maximum 3 mètres de la zone à risque en présence d’acides puissants ou de produits corrosifs
  • A un endroit facilement accessible, pas au-dessus de passages, de portes, d’escaliers ou sur des voies d’évacuation

Les douches de sécurité doivent être indiquées de manière correcte et visible. La signalisation s’effectue au moyen d’un panneau d’identification universel.

Comment installer une douche de sécurité ?

  • De préférence, il convient de connecter la douche de sécurité au réseau d’eau.
  • Un raccordement au système d’alarme est recommandé, par exemple au moyen d’un commutateur.
  • Une température supérieure à 37 °C comporte des risques d’interaction dangereuse entre les produits chimiques et la peau et/ou les yeux.
  • Une température inférieure à 15 °C comporte des risques d’hypothermie.
  • Une installation extérieure doit être protégée contre le gel.
  • Lors du rinçage des yeux, les deux mains doivent être libres afin d’écarter les paupières.

CONSEIL : Organisez un exercice en interne afin de faire en sorte que chaque travailleur sache où se trouvent les fontaines rince-œil ou les douches de sécurité. Déterminez aussi la température idéale de fonctionnement de la douche avec un spécialiste de la santé. C’est généralement de l’eau tiède qui est préconisée, mais certaines situations nécessitent des températures plus ou moins élevées.

Ce site web utilise des cookies pour garantir que vous bénéficiez de la meilleure expérience de navigation possible sur notre site. Plus d'infos